FANDOM


Image spoiler Attention, cette page contient des spoilers !


Logo âge dofus 2 Logo ère wakfu 2 Ce personnage apparait durant l'Âge des Dofus et l'Ère du Wakfu



Description Modifier

Otomaï est un demi-dieu Féca, souvent considéré comme le plus grand alchimiste qu'ai connu le Monde des Douzes. Il est à l'origine de la création accidentelle d'Ogrest, qu'il a ensuite adopté. Il est également connu pour être le gardien du Dofus Primordial Ocre.

Relations Modifier

Histoire Modifier

Naissance d'Ogrest Modifier

Alors qu'Otomaï travaille à réanimer la poupée sadida Dathura qu'il a recueilli, un accident causé par Stone et Rochette aboutit à la création d'un ogre. Celui-ci est né à partir d'une ogrine, ce qui lui confère des propriétés magiques : son estomac semble pouvoir accueillir une quantité illimitée de nourriture, et ses larmes peuvent déclencher des inondations. Bien qu'entrevoyant les problèmes qu'il pourrait causer, Otomaï décide d'adopter l'ogre, qu'il baptise Ogrest.

Réveil de Dathura Modifier

Des années plus tard, lorsque Ogrest se met en tête de trouver des ogrines pour réparer le cœur de Dathura, Otomaï l'encourage, sans trop croire en sa réussite. Mais l'ogre incendie accidentellement l'Arbre Hakam. De honte, Ogrest s'enfuit. Lorsque Otomaï s’aperçoit que son fils n'a pas l'intention de rentrer, il part à sa recherche. Il finit par le retrouver en compagnie des frères Flush : Courte Queue, Moyenne Queue, et Longue Queue. Ce dernier vient de s'emparer du Dofus Ocre dont Otomaï est en réalité le gardien, et refuse de le lui rendre. S'ensuit un combat entre les deux. Bien qu'Otomaï aie réussit à garder le dessus un certain temps en se servant de ses préparations alchimique, Longue Queue finit par s'emparer du sac de l'alchimiste en se servant du pouvoir du Dofus, et parvient à s'enfuir avec ses frères.

Otomaï, accompagné d'Ogrest, parvient finalement à les rattraper. Pour récupérer ses affaires et le Dofus Ocre, il leur propose un pari : il prétend pouvoir faire parler Courte Queue qui a parié qu'il pouvait se taire durant une année entière. L'alchimiste distrait les trois frères afin d'ingurgiter une potion qui lui donne l'apparence de Courte Queue. Le véritable se bat contre Otomaï mais Longue Queue et Moyenne Queue sont bien incapables de discerner lequel des deux est vraiment leur frère. De désespoir, celui-ci finit par prendre la parole et jette le sac d'Otomaï à la mer accompagné d'une grenade, démontrant ainsi qu'il n'est pas l'alchimiste. Mais le sac d'Otomaï contient également la poupée Dathura, et Ogrest se jette à la suite du sac pour la sauver, faisant obstacle à l'explosion avec son corps.

Bien qu'Ogrest et Dathura s'en sortent indemnes, le cœur de la poupée est lui réduit en miettes. Dévasté, Ogrest comble le vide dans la poitrine de Dathura avec le cœur de saphir qu'il a trouvé plus tôt. Comme Otomaï l'avait prédit, cela ne suffit pas à la ranimer. A la surprise générale, ce sont les larmes d'Ogrest qui permettent au cœur de battre à nouveau, l'ogre ayant été créé à partir d'ogrines. Dathura se réveille, et remercie son héros en l'embrassant sur la joue.

Sauvetage du Royaume Sadida Modifier

Plusieurs siècles après que le chaos d'Ogrest aie ravagé le Monde des Douzes, Otomaï vit avec la culpabilité d'avoir abandonné son fils. Comme il joue occasionnellement le rôle de messager, il réunit la Confrérie du Tofu à la demande du Roi Sheram Sharm et les convie à rejoindre le Royaume Sadida pour une réunion de crise. En effet, la dernière crise de pleurs d'Ogrest menace d'engloutir tout le royaume. Yugo et son frère dragon Adamaï, membres de la Confrérie, acceptent d'utiliser les Dofus Eliatropes pour tenter de le sauver. Cependant, Joris informe tout le monde du vol des Dofus. Heureusement, il a localisé certains d'entre eux. Deux groupes sont créés : Yugo, Tristepin, Evangelyne, Ruel et Amalia iront chercher deux des Dofus à Frigost, tandis que Otomaï, Joris et Adamaï se rendront dans les ruines du Village des Vents pour enquêter.

Arrivés sur place, ces derniers rencontrent Dame Echo qui possède deux des Dofus Eliatropes et se présente comme la meneuse d'une guilde secrète, la Fratrie des Oubliés, composée uniquement de demi-dieux et d'enfants de dragons. Sipho se dévoile, révèlant qu'il a pris l'apparence de Joris pour les guider jusqu'ici, le véritable étant en réalité détenu par le Comte Harebourg à Frigost. Echo explique que c'est la Fratrie qui a dérobé les Dofus Eliatropes et que ce faisant, elle voulait protéger le Monde des Douzes d'un cataclysme résultant de leur utilisation contre les Dofus Primordiaux possédés par Ogrest. Otomaï admet que bien qu'il n'y aie jamais pensé, un tel choc produirait probablement d'énormes dégâts. A la surprise d'Adamaï, Dame Echo accepte de lui restituer les deux Dofus qu'elle possède sans combattre, puisqu'elle estime que le dragon a compris le danger qu'ils représentent, et qu'elle lui fait confiance.

De retour au Royaume Sadida, Adamaï et Otomaï ne peuvent que constater que Tristepin, qui s'est découvert être le dieu Iop, a surélevé le royaume, l'empêchant ainsi d'être englouti par les flots. Toutefois, celui-ci décide sans prévenir personne de régler le problème pour de bon et va affronter Ogrest seul.

Combat contre Ogrest Modifier

Personne n'a le temps de se féliciter du sauvetage du Royaume Sadida. Evangelyne est désespérée par le départ de Tristepin. Les visions de lui qu'elle a par l'intermédiaire de leur fille Elely ne la rassurent pas : Tristepin semble bien parti pour se faire massacrer ! Yugo propose d'utiliser les six Dofus Eliatropes, à présent tous réunis, pour lui venir en aide, mais Adamaï s'y oppose. Il a en mémoire les paroles de Dame Echo, et craint pour le sort du monde. Les autres membres de la Confrérie du Tofu lui reprochent de préférer les paroles d'une inconnue à la vie d'un ami. Même Yugo, son frère, devient suspicieux, incapable de concevoir qu'Adamaï puisse abandonner Tristepin. Il l'accuse d'être en réalité Sipho, ce qui blesse particulièrement le dragon qui, après avoir démontré qu'il n'en est rien, s'enfuit avec l'un des Dofus Eliatropes. Yugo part à sa poursuite. Il parvient à récupérer le Dofus, non sans user de la force contre son frère. Adamaï lui jure que s'il persiste, il ne le reverra plus. Yugo lui répond, avant de le quitter, que s'il reste inactif, il y a l'un de ses amis qu'il est sûr de ne jamais revoir.

Tandis que Yugo utilise les Dofus Eliatropes, Otomaï insiste pour l'accompagner au Mont Zinit où siège Ogrest. Il est en tant que père adoptif de l'ogre celui qui a le plus de chances de le convaincre de renoncer à sa folie.

Arrivé sur place, Yugo retrouve Tristepin qui est en mauvaise posture face à Ogrest. Ensemble, ils parviennent cependant à immobiliser l'ogre suffisamment longtemps pour permettre à Otomaï de pénétrer à l'intérieur de son estomac, où se trouvent les Dofus Primordiaux qu'il a avalé des siècles auparavant. Pendant ce temps le combat fait rage à l'extérieur. Yugo est obligé de déplacer le Mont Zinit dans l'espace pour pouvoir utiliser les Dofus Eliatropes à pleine puissance sans risquer de détruire le monde. Otomaï parvient finalement à retrouver les Dofus Primordiaux, mais une image de son fils, enfant, l'accable de reproches, déclarant qu'il n'a plus le droit de prétendre être son père puisqu'il l'a abandonné. Otomaï en profite pour tenter de s'emparer des Dofus Primordiaux. Il ignore que cela réveillera les dragons primordiaux qui les ont pondu. Ceux-là accourent aussitôt pour aider Ogrest contre Yugo et Tristepin, qui étaient déjà désavantagés. Tristepin perd un bras dans le combat qui s'ensuit et tombe inconscient, privé de ses pouvoir de dieu. Pensant son ami mort, Yugo, fou de rage, se jette à corps perdu dans le combat contre les dragons. Tristepin, qui vient de se réveiller, constate avec horreur que les attaques de Yugo provoquent des dégâts épouvantables. Des morceaux du Mont Zinit se détachent et menacent de s'abattre sur le Monde des Douzes. Le iop tente de prévenir son ami, mais cela a pour effet de le distraire, et il est mis à terre par Ogrest, sa connexion avec les Dofus Eliatropes rompue.

RéconciliationModifier

Alors même que Yugo et Tristepin ont accepté leur défaite et s'apprêtent à y laisser leur vie, Ogrest est subitement atteint de convulsions. Grâce à Otomaï, il recrache un à un les Dofus Primordiaux. Privé de leurs effets, il retrouve peu à peu son apparence d'enfant. Désormais, l'ogre n'est plus une menace, et Otomaï parvient même à obtenir son pardon. Malheureusement, l'immense astéroïde formé par le Mont Zinit entre dans l'atmosphère du Monde des Douzes et risque de le réduire à néant. Des fragments plus petits occasionnent déjà d'important dommages à terre. Puisant dans ses dernières forces, Yugo ouvre un gigantesque portail pour que l'astéroïde s'écrase dans la Shukrute. Les héros récupèrent au passage Goultard qui y était bloqué depuis plusieurs années. Une fois saufs, Yugo décide de lui confier les Dofus Eliatropes, tandis qu'Ogrest rend les Dofus primordiaux aux dragons. Tristepin quant à lui, refuse de récupérer ses pouvoirs de Dieu Iop, préférant les laisser à Goultard.

Une fois rentrés au Royaume Sadida, les héros sont célébrés. Evangelyne est ravie de retrouver Tristepin, bien qu'il lui manque un bras. Otomaï, quant à lui tente de présenter Ogrest, mais le prince Armand ordonne à ses gardes de l'arrêter. C'est sans compter sur Elely qui prend sa défense, bientôt soutenue par le Roi Sheram Sharm. Otomaï décide de reprendre la vie commune avec son fils afin de prévenir toute future catastrophe qu'il pourrait causer.

Armes/Pouvoirs Modifier

Combats Modifier

Galerie Modifier

Citations Modifier

Anecdotes Modifier

Références Modifier