Wiki Krosmoz
Advertisement
IconePrimitif.pngIconeDofus.pngIconeWakfu.png



Oropo était un Eliotrope mystérieux qui était le fondateur et chef de la Fratrie des Oubliés, groupe d'enfants divins abandonnés par leurs créateurs.

Comme tous les autres Eliotropes, Oropo était un reflet de son créateur, Yugo. Il possédait donc tous les souvenirs et désirs de ce dernier avant la création des Eliotropes. Oropo et ses semblables se sont incarnés à l'aube des temps et ont vécu pendant des millénaires avant la naissance de leur créateur.

Durant sa longue vie, il a fondé la Fratrie pour réunir les enfants divins qui, comme lui, ont été délaissés par leur parents. Si Oropo était le vrai chef de l'organisation, c'est sa bien aimée Echo, fille d'Eniripsa, qui en a pendant longtemps été le visage public. Après plusieurs siècles de préparation, c'est finalement peu après la fin du Chaos d'Ogrest que l'Eliotrope, devenu le dernier de ses semblables, a décidé de mettre en place son plan consistant à renverser les dieux, alors qu'il recevait la visite de la Confrérie du Tofu, et donc de son créateur, Yugo, qu'il a confronté pour la première fois.

Oropo a vu ses plans tomber à l'eau lorsque tout le monde, y compris Echo, s'est retourné contre lui en comprenant ses vraies motivations. Il a finalement dû accepter sa défaite devant un ultimatum posé par Echo, et faire un choix qui leur a coûté la vie à tous les deux. La mort d'Oropo a donc officiellement mis fin à l'existence des Eliotropes.

Biographie[]

Naissance[]

Oropo, ainsi que de nombreux compagnons qui lui étaient semblables, sont soudainement apparu à l'aube des temps via un couloir temporel, âgé de quelques années seulement. D'abord déboussolés, il leur vînt au fil du temps des souvenirs, des sentiments qui n'étaient pas les leurs. Ils obtinrent ainsi une connaissance de plus en plus précise du futur, mais s'appliquèrent toutefois à ne surtout pas le modifier.

Incapables de se reproduire, à chaque fois que l'un d'entre eux s’éteignait, la durée de vie des survivants s'en trouvait rallongée. Ils cherchèrent de l'aide auprès des Dieux, mais leurs suppliques restèrent sans réponse. Ils décidèrent de se nommer Éliotrope.

La Fratrie des Oubliés[]

En désespoir de cause, et puisque aucun Dieu ne semblait disposé à l'écouter, Oropo fonda la Fratrie des Oubliés, un regroupement de Demi-Dieux dont la vocation est de remplacer les Dieux originaux. Il est rapidement rejoint par Echo, qui dirige la Fratrie en apparence, tandis que lui tire les ficelles dans l'ombre. Il finit même par entretenir une relation amoureuse avec elle.

Siècle après siècle, la Fratrie explore différentes pistes pour faire tomber les Dieux, tout en récupérant des artefacts, comme l'orichor ou l'Eliacube. En parallèle, le groupe continue de recruter des Demi-dieux, Oropo n'hésitant pas à les sacrifier pour accomplir ses desseins. Parmi les manipulations de la Fratrie, on peut citer la découverte de l'Eliacube par Nox, ou encore le déclenchement du Chaos d'Ogrest.

En fin de compte, Oropo devient le dernier Eliotrope survivant. Mais même en ayant récupéré l'espérance de vie de ses semblables, il admettra lui-même qu'il serait mort depuis longtemps s'il n'avait pas eu l'Eliacube pour le maintenir en vie. Ses souvenirs sont devenus plus clairs au fil du temps, il sait désormais que lui et les autres Eliotropes sont l’œuvre involontaire de Yugo, que sa mémoire et ses sentiments sont ceux du jeune Eliatrope.

Le temps lui étant compté, Oropo va cesser de se cacher derrière Echo, et mettre en œuvre son ultime projet : l'Hyperzaap.

La tour des rêves[]

Quelques mois après la défaite d'Ogrest, Oropo ordonne à Poo, Toxine et Adamaï de lui ramener Elely et Flopin, car la mise en œuvre de son projet requiert qu'il réunisse un demi-dieu de chaque classe, les deux enfants de la famille Percedal ayant chacun du sang divin.

Si la capture de Flopin et de sa mère enceinte est un succès, Elely parvient à s'enfuir avec son père, poursuivie par Poo. Les actions de la Fratrie des Oubliés ne tardent toutefois pas à alerter le reste de la Confrérie du Tofu.

Après que celle-ci ait découvert la tour des rêves à l'aide des potions de rappel que possédait Poo, Oropo leur apparaît, exposant tour à tour les craintes et les regrets de chacun des membres de la Confrérie.

Les ayant abattu psychologiquement, il les met au défi de gravir les douze étages de sa tour, un pour chacun des "futurs dieux" qu'il a choisi. Si Yugo et ses amis parviennent au sommet tout en conservant leurs convictions intactes, Oropo promet d'exaucer n'importe quel souhait, et notamment de libérer Flopin et Evangelyne.

Si Oropo prétend publiquement vouloir aider les membres de la Confrérie du Tofu à résoudre leurs problèmes personnels, il admettra face à Adamaï qu'il n'envisage leur ascension de la tour des rêves que comme "une lente agonie", et que leur rencontre avec d'autres Demi-Dieux n'a pour but que de renforcer les convictions de ceux-ci. Il souhaite par ailleurs convaincre Elely de rejoindre sa Fratrie, car il pressent qu'elle pourrait être la future déesse Iop. Alors qu'Adamaï le met malgré tout en garde contre la Confrérie, il rejette ses arguments puisque selon lui même s'ils sont puissants, Yugo et ses amis ne sauraient gagner contre l'Eliacube et les six Dofus Eliatropes réunis.

Oropo observe les héros tandis qu'ils gravissent la tour. Il questionne tour à tour les convictions et les motivations de ses principaux associés, Adamaï et Echo. Après la trahison de Toxine qui provoque l'accouchement d'Evangelyne, Oropo doit se confronter au nouveau-né qui contre toute attente possède une force mentale incroyable et destructrice. Oropo parvient à préserver l'Hyperzaap qui doit lui permettre de remplacer les Dieux, mais pas sa tour des rêves, réduite à l'état de ruines.

L'événement a pour conséquence de mettre un terme au pari d'Oropo avec la Confrérie du Tofu. Pris par le temps, il décide d'avancer l'heure d’exécution de son projet.

L'Hyperzaap[]

Oropo fait venir à lui Yugo et Amalia, tandis que Sipho tient le reste de la Confrérie à l'écart. Tandis qu'il avoue ses sentiments à Amalia, il révèle à Yugo qu'il a été créé par lui. En effet, alors que le garçon se servait des Dofus Eliatropes pour lutter contre Ogrest, il est devenu pendant quelques instants l'égal d'un Dieu. Inconsciemment, il a donné naissance à tout un peuple, les Eliotropes, avant de les renvoyer dans un couloir temporel, à l'aube des temps.

Se sentant trahie par les véritables sentiments d'Oropo, Echo révèle son plan qui est de détruire l'endroit où se trouve les Dieux : l'Inglorium. Tout le monde se retourne contre Oropo, la bataille fait rage mais personne n'arrive à le vaincre, boosté qu'il est par l'Eliacube et les Dofus Eliatropes. Il parvient à gagner suffisamment de temps pour achever l'Eliabombe, un explosif destiné à être envoyé à travers l'Hyperzaap pour tuer les Dieux.

Echo, dans un dernier élan d'espoir, envoie les demi-dieux et la Confrérie du Tofu dans l'Inglorium, réduisant à néant son plan. Oropo, bien décidé à mener à bien son projet, prend le portail pour faire exploser l'Inglorium malgré tout. Cependant, ses souvenirs heureux lui reviennent en mémoire. Il comprend tardivement qu'au lieu de cultiver du ressentiment et de l'envie pour la Confrérie du Tofu, il aurait dû profiter de sa vraie famille : la Fratrie des Oubliés. Il fait donc marche arrière pour rejoindre la femme qui l'a toujours aimé, Echo. Avant de mourir, Oropo et Echo s'échangent un dernier baiser puis disparaissent dans l'explosion de la bombe qui détruit la dimension. Yugo reçoit en lui les fragments d'Oropo, mettant ainsi fin au peuple Éliotrope.

Compétences[]

Pouvoirs du Wakfu[]

Comme les Eliatropes, Oropo peut créer des portails, générer des tirs de Wakfu.

Forme Ultime[]

En puisant l'énergie de l'Eliacube, il peut arborer une nouvelle forme. Il prend l'apparence un hibou, immense et surpuissant. Sous cette forme, ses lasers sont bien plus puissants. Il peut résister à énormément de coups et tenir tête à Yugo, Adamaï, Tristepin et Goultard, en même temps.

Citations[]

Qui n’a pas rêvé d’avoir une famille ? Ce pilier de tendresse et d’affection... qui nous permet d’être heureux. Qu’y a-t-il de plus sacré que la famille ? Surtout pour nous, qui sommes orphelins. La tristesse et la mélancolie nous ont accablés, nous tous qui avons été abandonnés par nos parents. Mais ces sentiments se transforment avec le temps... et font naître la colère, puis la haine, et enfin, le désir de vengeance. Nous n’avons pu que compter sur nous-mêmes. Seuls... Terriblement seuls. Nous étions voués à mourir et disparaître. Mais, dans notre malheur, un sentiment nous a sauvés. Cette solitude nous a fédérés. Sans le respect et l’amour de nos patriarches, nous pouvions être riches d’autres choses. Il fallait juste trouver notre propre voie. Si c’est dans la haine que nous avons grandi, alors c’est dans la haine que nous nous épanouirons. C’était cela, notre nouvelle "famille". Une fraternité animée par le désir de détruire nos créateurs et les êtres faibles qu’ils nous avaient préférés. Dans toutes les familles, il y a des jalousies et des drames. Je vous le dis, mes très chers frères et sœurs... nos créateurs ont abandonné leur œuvre. L’hégémonie des Dieux est bientôt terminée. Nous allons engendrer une vague de terreur sans précédent. Cela fait des siècles que notre fraternité prépare ce grand moment... et nous touchons au but. Tout est en place. C’est pourquoi je vous ai réunis ce soir. C’est l’heure de la réunion de famille. La Fratrie va enfin se révéler au monde. Chers frères et sœurs, le Monde des Douze est notre héritage ! Longue vie à la Fratrie !
— Le discours d'Oropo à la Fratrie des Oubliés clôturant le manga Wakfu


Tu prends toujours ton air accusateur, père des Eliotropes, mais n'as-tu aucune once de remords ? C'est pourtant toi, le responsable de tout cela !
— Oropo à Yugo


J'ai vraiment essayé de bien faire, j'aurais aimé une autre issue.
— Les derniers mots d'Oropo, adressés à Echo.


Relations[]

Alliés[]

Ennemis[]

Apparitions[]

Galerie[]

Manga Wakfu[]

Série Wakfu[]

Souvenirs[]

Notes[]

  • Bien que cela ne soit pas confirmé explicitement, le montage des images accompagnant le discours d'Oropo suggère que c'est lui qui a donné à son peuple le nom "d'Eliotropes".
  • Le personnage d'Oropo a été créé tardivement pour la saison 3 de la série Wakfu. Jusque là, Echo était envisagée comme la cheffe de la Fratrie des Oubliés. Ce changement cause notamment des problèmes de cohérence avec le manga Ogrest.
  • L'apparence d'Oropo aurait pu être assez différente, comme en témoignent des recherches graphiques publiées par des artistes d'Ankama. Oropo aurait pu avoir les cheveux bleus, pour un résultat plus proche de l'apparence des Eliotropes dans les jeux en ligne Dofus et Wakfu. La sorte d'esprit qui accompagne Oropo semble être une forme inédite de Silo d'après les commentaires qui accompagnent les images. On distingue aussi une forme Stasis d'Oropo, finalement absente de la série.
  • Selon ToT, Oropo devrait malgré sa mort réapparaître sous "une autre forme" dans la saison 4 de Wakfu.
Advertisement